Algues & Barges

Algues & Barges de Patrick Le Divenah

...,...

j’étais anxieux tourmenté angoissé

ne parvenant pas à

savoir si ce rossignol philomèle trillait ou s’il quirittait

                                     je

saluai en hélant un brave pêcheur qui m’apparut être

une planche

de salut

et qui grommela que ce rossignol gringottait puis me dit

d’aller voir ailleurs si le poisson se laissait prendre

 

La poésie de Patrick Le Divenah est issue directement d’une certaine fascination pour la science (chère à Henri Michaux) et du ressassement souvent anaphorique (cher à Ghérasim Luca). Il s’écarte cependant de ces deux grands poètes par une certaine désinvolture, merveilleusement précise et contemporaine, qui lui permet de trouver son propre style. De la science, il utilise le vocabulaire, souvent cabalistique, dont il déchiffre l’humour, pour en faire une magnifique « planche poétique », un bestiaire inédit où l’humain n’est pas absent, et à l’opposée d’une poésie blanche. Sa poésie nous invite au repas d’un poète amoureux des mots et des images, gourmand gargantuesque de la parole, dont il fait une salade aux saveurs sucrées-salées, de sons et de sens, qu’il découpe en petits morceaux, carrés, rectangles, losanges et autres formes  géométriques, le tout épicé de drôlerie. Un poète, qui par ailleurs est photographe, peintre et collagiste. YjB.

Format 12,5x21cm, 71 pages - Prix de vente : 8 euros