Mathilde Vischer

Mathilde Vischer est traductrice littéraire et professeure à la Faculté de traduction et d'interprétation de Genève. Lisières est son premier livre de poèmes. Elle a notamment publié des traductions de poètes contemporains de langue italienne et un essai sur les poètes et traducteurs Philippe Jaccottet et Fabio Pusterla.

Publications en volumes

 

Essais

Philippe Jaccottet traducteur et poète : une esthétique de l'effacement, Publications du Centre de Traduction Littéraire de Lausanne, n° 43, Lausanne, 2003 (135 p.).

 

La traduction, du style vers la poétique : Philippe Jaccottet et Fabio Pusterla en dialogue, Kimé, collection « Détours littéraires », Paris, 2009 (414 p.).

 

Traductions

Felix Philipp Ingold, Restnatur/De nature, poèmes traduits de l’allemand, édition bilingue, préface de Michael Jakob,Empreintes, Lausanne, 2000.

 

Fabio Pusterla, Me voici là dans le noir, poèmes traduits de l’italien, édition bilingue, Empreintes, Lausanne, 2001.

 

Fabio Pusterla, Une voix pour le noir, poésies 1985-1999, poèmes traduits de l’italien, édition bilingue, préface de Philippe Jaccottet, d’en bas, Lausanne, 2001.

 

Fabio Pusterla, Le cose senza storia/Les Choses sans histoire, traduit de l’italien, édition bilingue, préface de Mattia Cavadini, Empreintes, Lausanne, 2003.

 

Alberto Nessi, Algues noires, traduit de l’italien par Jean-Baptiste Para et Mathilde Vischer, édition bilingue, MEET, Saint-Nazaire, 2003.

 

Pierre Lepori, Di rabbia/De rage, poèmes traduits de l’italien, édition bilingue, illustration d’Andrea Gabutti, edizioni sottoscala, Bellinzone, 2009.

 

Fabio Pusterla, Luogo basso, poèmes traduits de l’italien, édition bilingue, gravures de Jean-Michel Jaquet, Edizioni Sottoscala, Bellinzone, 2009.

 

Pierre Lepori, Qualunque sia il nome/Quel que soit le nom, poèmes traduits de l’italien, édition bilingue, préface de Fabio Pusterla, d’en bas, Lausanne, 2010.

 

Fabio Pusterla, Storie dell’armadillo/Histoires du tatou, poèmes traduits de l’italien, Zoé, édition bilingue, coll. Minizoé, Genève, 2010.

 

Massimo Gezzi, In altre forme, En d’autres formes, In andere Formen, dix poèmes en trois langues, poèmes traduits de l’italien (et de l’allemand par Jacqueline Aerne), Transeuropa edizioni, Massa, 2011.

 

Elena Jurissevich, Ce qui reste du ciel, poèmes traduits de l’italien, Samizdat, édition bilingue, Genève, 2012.

 

Leopoldo Lonati, Le parole che so/Les mots que je sais, poèmes traduits de l’italien avec Pierre Lepori, édition bilingue, préface de Daniel Maggetti, d’en bas, Lausanne, 2014.

 

Photo